+

Naître et frôler la mort ce premier jour de vie d'Halloween 1978, voilà qui pose les bases d'un destin hors du commun.

Paris Obscur est un homme imposant. Par sa carrure, tout d'abord, par sa voix, aussi. Mais surtout, c'est sa présence qui marque les esprits. Tantôt calme et observateur, tantôt passionné tel un volcan embrasé, Paris Obscur est le genre d'homme que l'on n'oublie pas. Son humour ravageur, son bagout naturel le font passer pour une personne franche, sincère, sûre d'elle. On l'imaginerait volontiers chef d'entreprise ou politicien.

S'arrêter à ces apparences serait cependant une grave erreur. Non pas que cela soit faux, mais plutôt que cela reviendrait à se priver des délices et des merveilles qu'il cultive amoureusement dans son jardin intérieur. Et quelle meilleure façon de découvrir cela qu'à travers son art. Il nous livre ainsi une palette d'émotions que seuls ceux qui ont le cœur déchiré peuvent exprimer. Il nous montre ses fêlures, sa fragilité, sa sensibilité. Il continue de rire, mais parfois, aussi, il pleure. Paris Obscur compose une musique qui s’exonère des styles et des modes. Son genre ? Il fait du Paris Obscur. Et sa voix ... cette voix si peu commune, basse profonde aux riches harmoniques, tantôt suave, tantôt rugueuse, parfois aérienne, mais aussi gutturale... est un instrument essentiel de son expression artistique.

Paris Obscur aime aussi mettre en scène, dessiner, peindre. Cette particularité (il conçoit lui-même, réalise et joue l'intégralité de ses spectacles) est la garante d'une cohérence sans faille, d'une profondeur inégalée et permet une immersion totale, dont vous sortirez changé(e) à jamais.

De tout son être, de toute son âme, de tout son cœur, il y a une chose que l'on peut affirmer à propos de Paris Obscur : à chaque seconde qui s'écoule, à chaque respiration, il étreint la vie avec une passion inouïe ... qu'il a la générosité de partager avec nous.

Mesdames et messieurs, bienvenue dans le monde rare, précieux et envoûtant de Paris Obscur.